ESIL Interest Group History of International Law

ESIL Interest Group History of International Law

woensdag 25 november 2020

BOOK: Emmanuelle CRONIER & Benjamin DERUELLE (Eds.), Argumenter en guerre. Discours de guerre, sur la guerre et dans la guerre de l'Antiquité à nos jours (Villeneuve d'Ascq: Presses Universitaires du Septentrion, 2019). ISBN: 102757424580, pp. 420, € 28,00

  

ABOUT THE BOOK

L'art de l’argumentation ne cède pas ses droits en situation de guerre. Au contraire, la préparation des conflits, la conduite des opérations et la reconstruction de la paix sont d’intenses moments de persuasion, de négociation et de confrontation dans lesquels l’art oratoire occupe toute sa place. Fruit d’une collaboration active entre historiens et juristes, cet ouvrage propose, au travers d’un parcours s’étendant de la guerre antique aux conflits contemporains, une réflexion riche, passionnante et novatrice sur les usages et les fonctions du discours en situation de conflit armé. Il nous transporte des plaines du Péloponnèse et de l’Italie romaine au Tribunal international, en passant par les guerres d’Attila et des ducs de Bourgogne, par les conflits religieux et de la monarchie absolue des temps modernes, ou encore par les guerres de sécessions et les deux conflits mondiaux. S’y découvrent alors les modalités et les enjeux de la parole en guerre, qu’il s’agisse de justifier ou de contester l’engagement, la violence ou les buts de guerres ; de convaincre les autorités politiques et l’opinion publique d’entrer dans le conflit ou les combattants de sacrifier leur vie ; ou encore d’implorer le pardon et de réparer des exactions, mais aussi de s’emparer de la gloire d’une victoire ou de repousser la honte d’une défaite.

ABOUT THE EDITORS

Emmanuelle Cronier est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Picardie-Jules Verne et chercheuse au Centre d’Histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits (CHSSC, EA4289).

Benjamin Deruelle est professeur d'histoire moderne à l’Université du Québec à Montréal. Agrégé d’histoire et docteur de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il est chercheur à l’IRHIS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion UMR 8529-CNRS-Université de Lille).

TABLE OF CONTENTS

Introduction

Emmanuelle Cronier & Benjamin Deruelle

Partie 1

Dire, justifier, contester la guerre

Justifier ou restreindre la violence de la guerre : arguments juridiques et arguments moraux dans l'Antiquité tardive

Hervé Huntzinger

Justifier et légitimer l’engagement : la guerre de Candie (1645-1669) et la France

François Pugnière

L’argumentation juridique dans les guerres de sécession

Emanuel Castellarin

Les arguments juridiques contemporains de l’intervention en guerre

Marie-Clotilde Runavot

Partie 2

Convaincre, adhérer, mobiliser

Quand les femmes parlent de la guerre : le dossier des apophtegmes laconiens

Jean-Manuel Roubineau

La guerre, ultima ratio des ducs de Bourgogne ? Argument guerrier et autorité du prince législateur (fin XIVe – début XVe siècle)

Jean-Baptiste Santamaria

L’argument de la guerre dans la négociation fiscale, le cas valdôtain au XVIIe siècle

Julien Alerini

Monarchie absolue et monarchie limitée face à la guerre : les stratégies argumentatives françaises et anglaises à la fin du XVIIe siècle

Solange Rameix

Illustrer ou persuader ? 

Schémas et dessins dans la réflexion militaire de la France des Lumières

Arnaud Guinier

Le théâtre de la guerre révolutionnaire : Cris, harangues et discours des généraux à l’armée des Pyrénées orientales (1793-1795)

Laurent Cuvelier

Partie 3

Argumenter au cœur du combat

Argumenter en plein combat : 

Formes et fonctions de l’exhortation au combat dans les batailles rangées romaines à la fin de la République

Xavier Lapray

Le contrôle de la parole dans la cité assiégée selon Énée le Tacticien (IVe siècle av. J.-C.)

Jonathan Andujar & Christian Bouchet

Argumenter en guerre civile : les partis de la guerre et de la paix au Conseil du roi pendant les premières guerres de Religion (1563-1570)

Antoine Rivault

Haranguer ses capitaines ? 

Le duc de Guise, chef de guerre et stratège de mots à Châlons-en-Champagne (26 mars 1585)

Xavier Le Person

Le Mercure François entre en guerre

Virginie Cerdeira

La déportation de civils en vue du travail forcé – le discours normatif de l’occupant allemand, d’une guerre à l’autre

Michel Erpelding

Partie 4

Mémoire, appropriation et droit

« Poure compaignon de guerre » ou « meschant homme » ? 

La représentation du soldat dans les lettres de rémission des ducs de Bourgogne (1386-1482)

Quentin Verreycken

L’affaire d’Hastenbeck, la relation de bataille en tant qu’instrument de diffamation

Antoine Roussel

L’œuvre de mémoire en Europe après la Seconde Guerre mondiale : l’appropriation de la Guerre par le Droit

Marion Larché

Conclusion

Émilie Dosquet

Les auteurs

Résumés

Index


More information with the publisher.

(source: ESCLH Blog)