ESIL Interest Group History of International Law

ESIL Interest Group History of International Law

donderdag 12 december 2019

BOOK: Lucien BÉLY, Guillaume HANOTIN & Géraud POUMARÈDE (dir.), La Diplomatie-monde. Autour de la paix d'Utrecht 1713 [Histoire de la diplomatie et des relations internationales] (Paris: Pedone, 2019), 592 p. ISBN 9782233009289, € 38



Book abstract:
Ce livre a l’ambition d’ouvrir une nouvelle dimension pour l’histoire des relations internationales en étudiant la naissance, en Europe, d’une diplomatie prenant en compte le monde entier, où les Européens cherchent à être présents en ce temps de première mondialisation. Les traités de paix, signés à partir de 1713 à Utrecht puis à Rastatt et à Baden, mettent fin à un conflit qui dure depuis 1701, la guerre de Succession d’Espagne, et ils règlent en particulier le sort de l’immense monarchie espagnole qui contrôle des territoires sur tous les continents. Depuis les traités de Westphalie de 1648, le congrès diplomatique s’est imposé comme l’instrument des grandes recompositions géopolitiques destinées à établir la paix. Une telle réunion de négociateurs correspond à une confrontation maîtrisée où sont évalués les résultats des campagnes militaires et où sont cherchés des expédients pour faire accepter l’arrêt des hostilités. Pour des siècles trop souvent considérés comme des successions de guerres, par lesquelles des États en formation s’imposent en s’opposant, ce recueil d’études propose d’approcher l’histoire de l’Europe et du monde sous un autre angle, plus lumineux : celui de la négociation, puisque l’affrontement débouche aussi sur l’élaboration de pratiques destinées à résorber à tout prix la violence entre les pays européens. Néanmoins, cela conduit aussi à esquiver des litiges ou des souffrances collectives pour ne pas retarder ou empêcher la conclusion des traités. Finalement, une paix durable, comme celle de 1713-1714, fait de tous les belligérants des mécontents, tout en les obligeant à accepter un oubli général des traumatismes subis. Ces discussions intègrent les questions économiques, commerciales et coloniales, ce qui permet de parler de diplomatie-monde, afin d’aborder le dialogue avec des populations lointaines mais aussi des drames humains comme la traite des esclaves africains. Cet ouvrage se propose de considérer également les fondements d’une culture de paix, à travers l’émergence d’une opinion publique internationale, la réflexion sur la paix perpétuelle, la construction d’un événement historique qu’il faut célébrer et commémorer.
On the editors:
Des historiens, venus d’horizons variés, donnent ici des études d’une grande rigueur, offrant une somme de connaissances historiques d’une incomparable richesse, et ils proposent des analyses originales et des interprétations novatrices, renouvelant en profondeur l’histoire des relations internationales, de la diplomatie et des sociétés des Temps modernes.
List of contributors:
Joaquim Albareda i Salvadó, Antonella Alimento, Bruno Arcidiacono, José Manuel de Bernardo Ares, Fabrice Brandli, Guido Braun, François Brizay, Bruno Demoulin, Frederik Dhondt, Indravati Felicité, Marsha & Linda Frey, Guillaume Hanotin, Gilles Havard, Stéphane Jettot, Bernd Klesmann, Maria Viginia León Sanz, Sylvain Lloret, Victoria Lopez-Cordon, Pierpaolo Merlin, Maria de los Angeles Perez Samper, Rik Opsommer, François Pernot, Laurent Perillat, Géraud Poumarède, Núria Sallés Vilaseca, Eric Schnakenbourg, Simon Surreaux, François Ternat, Ferenc Toth, Massimiliano Vaghi, Caroline Le Mao, Philippe Hrodej.
More information with the publisher.